Escale technique à Annapolis…

Publié le par tangerinedream.over-blog.com

   DSCF3323

 Pendant notre retour de Cap Code vers la baie de Chesapeake, on a eu l’impression de ne pas avancer … carènes et hélices sales probablement ! Notre dernier carénage au Venezuela dans le golfe de Cariaco date déjà d’un an et il y a pas mal eu d’eaux à passer sous nos quillons… des transparentes turquoises… mais aussi les eaux boueuses du Delaware, sans oublier les eaux sales de l’Hudson… il est donc temps de penser à sortir Tangerine de l’eau et de relever nos manches pour la bichonner un peu !!! …(Rigolo, ici un bateau n’est pas un objet « it » mais du genre féminin « her » !)

Grand Illusion and Tangerine Dream at your dock

Le hasard fait bien les choses, car nous rencontrons au dock municipal de Rock Hall Harbour, Ed sur Grand Illusion qui prend aussitôt son téléphone pour trouver des infos sur les chantiers capables de sortir nos 23 pieds de large… il nous propose en plus d’utiliser son dock privé à Annapolis pour attendre les réponses des chantiers, faire nos courses  pour préparer le boulot…Merci encore Ed …Nous nous amarrons donc à côté de son bateau sur le « lake Ogleton », lui est reparti bosser sur New York, et faisons connaissance avec Joan, 77 ans , la propriétaire de la maison qui surplombe le ponton… apéro vin blanc et quiche lorraine «  à la française », discussions intenses sur la politique et l’économie américaine, échange de services, encore une belle rencontre…

Au bout d’une semaine, nous avons trouvé le bon chantier, fais le plein de tout le matos nécessaire (pas intérêt à oublier le rouleau qui va bien ou le scotch)…même trouve une fournisseur de plexiglas pour remplacer nos trappes de survie ! A Annapolis on trouve vraiment tout pour le bateau, il suffit de prendre nos vélos et de trouver la bonne entreprise !

DSCF3318Lundi matin 9h15 nous nous présentons devant le chantier de Pleasure Cove Marina (15 miles environ au Nord d’Annapolis, près de Pasadena) : le travel lift est comme prévu prêt et nous attend …pro les américains ! …et nous voilà rapidement posés sur chandelles en hauteur, face à la terrasse de leur restaurant … mais pas le temps  de rêvasser ! Y a du boulot et évidement on commence pas par le plus drôle : 2 jours de ponçage pour tous les deux… !!!

DSCF3328DSCF3329

Puis 1 couche de primaire, 2 à 3 couches d’antifouling, nettoyage extérieur des coques, arrachage des trappes de survie plus étanches, repose de plexi ( à casser au marteau en cas de nécessité !… mais au moins plus d’eau dans le bateau en nav !) …

 DSCF3326

Mais tout ça dans une super ambiance, car un autre catamaran américain « Nati » carène aussi  juste à côté de nous et la rencontre avec Anne et Dick est fabuleuse : entraide selon les compétences de chacun, emprunt et prêt de matos, happy hours en fin d’après midi… et un dîner au resto pour fêter la fin des travaux… merci les amis !!!

DSCF3334DSCF3347

Par contre nous découvrons le froid : le temps est radieux la journée avec grand ciel bleu et soleil… mais 12 ° la nuit dans le bateau… on se gèle !… dur dur pour des caribéens …

DSCF3353DSCF3359

En discutant avec nos voisins de notre grand voile de 18 ans (de l’origine du bateau !), devenue si creuse, des coutures qui commencent à lâcher de partout ( un comble quand famille et amis sont voiliers non ?…), ils nous indiquent une entreprise d’Annapolis qui stocke et revend des voiles d’occasion… par échange de mail  Bacon Sails nous dit avoir une en stock qui correspond à peu près à nos dimensions, pas neuve, mais en très bon état (cotée par eux comme lui restant 2/3 de vie devant elle …).

DSCF3365

Donc dès la remise à l’eau de nos quilles devenues d’un beau bleu marine,et une nuit au dock de la marina pour laver le pont qui en avait grand besoin après une semaine de chantier, nous reprenons la direction d’Annapolis et nous ré-amarrons au dock chez Joan, qui est ravie de nous avoir à nouveau….

45 minutes de vélo et nous trouvons Bacon Sails, la voile à été sortie du stock et tout le monde nous attend. On la déplie, Philippe l’inspecte sous tous les angles et surtout toutes les coutures…Philippe est surpris, il la trouve « trop belle » (veuillez comprendre : tissu en très bon état, pas vieilli, apparemment  pas déformée, peu  de raguages….) Philippe hésite encore : quelle forma aura t’elle hissée, ?…mais les américains pensent à tout, si on la prend, on alors 10 jours pour la tester et la ramener si ça ne va pas…Là mon Philou craque, je négocie quand même le prix de la voile ( c’est du dépôt vente !…le propriétaire contacté par téléphone accepte ma proposition !)…en plus gentiment un gars de la voilerie nous l’amène chez Joan l’après midi en voiture !

DSCF3381

Nous sommes donc dans le montage : heureusement nos lattes de l’ancienne pourront être adaptées… hissée elle très belle, un peu plus courte en hauteur et un peu moins de rond de chute … mais une tellement plus belle forme et donc un gain d’efficacité… on vous dira !

DSCF3379

Nos projets sont maintenant de descendre vers le Sud car il fait froid… où est passé l’été indien ?… tous nos copains de bateaux attendent par ici le Boat Show d’Annapolis qui se déroule début Octobre… mais Philippe a trop froid et dit :

« je n’ai pas besoin d’aller rêver devant les nouveautés…

j’ai déjà le bateau parfait… »…


Donc LET’S GO SOUTH !

A bientôt

 

Publié dans ESCALES

Commenter cet article